Back to Saloum

janvier 31, 2019

Le Sine Saloum et moi c’est une grande histoire d’amour. En 2012, lorsque j’ai mis les pieds pour la première fois au Sénégal, c’est grâce à une escapade dans cette région que j’ai réalisé, moi la citadine invétérée, que j’aimais la nature et le côté roots de la vie en brousse. C’est aussi grâce à ce voyage que je suis tombée sous le charme du Sénégal et que j’ai décidé de m’y installer.

©Milcos

Depuis, je n’étais pas retournée dans le Sine Saloum. Pourtant avec l’autoroute qui maintenant va jusqu’à Mbour, cela prend seulement 3h pour y arriver, du bon son dans les oreilles et le trajet passe comme un rien.
Les douces odeurs de la nature commencent à se faire sentir quand nous quittons la nationale pour emprunter la route qui mène à Fimla, une route super agréable où les paysages et l’ambiance qui règne sont magnifiques. Nous sentons alors que nous arrivons dans le Sine Saloum. Nous respirons…

©Stéphanie Nikolaïdis

©Stéphanie Nikolaïdis

Nous avons choisi de séjourner à l’écolodge de Simal pour l’anniversaire de Monsieur. En visitant leur site web, nous sommes tombés sous le charme des petites cases au toit de paille, de la piscine et de la vue sur le fleuve. Nous n’avons pas été déçus.

©Stéphanie Nikolaïdis

©Stéphanie Nikolaïdis

Nous choisissons, dans la mesure du possible, de séjourner dans des établissements dotés d’une piscine. Même si nous ne mettons pas les pieds dedans, la vue de ce bassin bleu nous prodigue la sensation de vacances.

©Stéphanie Nikolaïdis

Comme annoncé, les cases ont un charme fou, elles sont spacieuses et confortables. La salle de bain est topissime car elle est en plein air. Prendre sa douche sous les arbres, avec le chant des oiseaux, c’est le pied et cela procure un vrai sentiment de retour à la nature et aux choses simples. Il faut parfois prendre son courage à deux mains pour se lever la nuit pour aller aux toilettes.

©Stéphanie Nikolaïdis

©Stéphanie Nikolaïdis

Les activités proposées au lodge sont gratuites. Vous pourrez donc faire un tour en bateau sur le fleuve au milieu de la Mangrove. Le capitaine Paco vous fera la visite des bolongs et partagera avec vous ses anecdotes. Il a l’œil avisé pour repérer les oiseaux et il ne manquera pas d’attirer votre attention sur l’une ou l’autre espèces. Des canoës et des kayaks sont également à votre disposition.

©Milcos

Les enfants qui jouent au bord du fleuve s’amusent avec un rien, ils sont créatifs et inventifs. Certains pêchent, d’autres s’occupent de leurs chevaux ou encore de leurs moutons. Ils nous ramènent aux choses simples de la vie et c’est un plaisir de les regarder s’amuser.

©Stéphanie Nikolaïdis

©Milcos

Le calme et l’absence de bruit sont supers appréciables et permettent de faire un vrai break, la connexion internet quasi inexistante aide aussi à bien déconnecter. En fin d’après-midi allongée au bord de la piscine, j’ai fermé les yeux et j’ai écouté les oiseaux chantés, une symphonie apaisante.

©Stéphanie Nikolaïdis

Le personnel de l’écolodge est très accueillant. En ce qui concerne les repas, nous avons été déçus par le déjeuner mais nous avons vraiment apprécié le dîner. Vous savez donc à quoi vous attendre, tout est possible, le meilleur comme le pire ! Mais la vue sur le fleuve compense ce qu’il y a dans les assiettes. Nous avons fait une halte au Lodge Le Souimanga pour prendre le déjeuner avant de reprendre la route. Là, nous avons eu droit à une cuisine plus élaborée et délicieuse.

Nous avons eu droit à un magnifique coucher de soleil, contempler l’astre solaire se coucher est un spectacle de toute beauté et à la nuit tombée, le ciel s’est paré de ses somptueuses étoiles, assis au bord de la piscine, un vrai spectacle s’est offert nous.

©Milcos

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply